Le rapport « Garantir des droits en matière de migration et de mobilité du personnel enseignant » a demandé aux enseignant(e)s de préciser le type de soutien professionnel qui leur a été le plus utile à l’étranger.

Sur les 960 réponses, la plupart des enseignant(e)s (n=519) déclarent avoir apprécié le soutien collégial. Ce type d’encadrement englobe l’accompagnateur/trice formel(le), les programmes d’évaluation par les pairs, la collaboration professionnelle en général, les opportunités d’interaction avec les collègues et la possibilité de les observer. Bon nombre d’enseignant(e)s jugent très utile de pouvoir entrer en contact avec des collègues ayant enseigné à l’étranger, que ce soit en ligne ou en personne.

Le deuxième type d’encadrement le plus souvent apprécié (n=501) est la formation et le développement professionnel. Ces réponses englobent les ateliers et la formation continue pour le renforcement des qualifications. Parmi les formations considérées comme les plus utiles, citons en premier lieu celles portant sur la gestion de la classe ou du comportement, les stratégies d’enseignement, les évaluations ou encore la planification des leçons.  Un nombre variable d’enseignant(e)s considèrent également comme très utiles les formations sur l’intégration et l’utilisation des technologies. En outre, bon nombre d’enseignant(e)s ont apprécié le soutien spécifique aux matières enseignées.

La troisième catégorie de réponses montre que bon nombre d’enseignant(e)s (291) ont jugé utile l’encadrement pour leur  intégration sociale et culturelle  à leur nouvel environnement.  Ce type de soutien se présente sous la forme de programmes d’orientation officiels ou de formations moins structurées, et provient de sources variées : employeurs, agences de recrutement, syndicats, organisations communautaires ou religieuses, famille ou membres de la communauté. En particulier, les enseignant(e)s ont constaté que la compréhension du nouveau contexte culturel était un facteur important, à la fois pour leur propre intégration et pour leur capacité à s’adresser aux élèves.

De quel type de soutien bénéficient les enseignants migrants dans votre pays ? Rejoignez notre communauté pour faire part de votre expérience.