Unions’ positions

Au cours de sa visite de deux jours au centre d’accueil des réfugiés de l’île de Samos, le Comité exécutif de la Fédération grecque des enseignant(e)s du primaire (DOE) a constaté que les conditions de vie y étaient profondément décevantes, inacceptables et misérables. 

Le camp, dont la capacité d’accueil est d’à peine 800 réfugiés, compte actuellement au moins 3.805 résidents, selon des sources

 

Confrontée à une augmentation spectaculaire du nombre de réfugié(e)s provenant des pays voisins en conflit, la Greek Federation of Secondary State School Teachers fait appel à la solidarité de sorte à ce que tous les enfants aillent à l’école.

Le Président et le Secrétaire général de la Greek Federation of Secondary State School Teachers (Fédération grecque des enseignants du secondaire-OLME)

La National Association of Schoolmasters Union of Women Teachers a mis en évidence les répercussions désastreuses que la crise des refugié(e)s à l’échelle mondiale a provoqué sur les enfants à travers le monde et les jeunes, en particulier en termes d’éducation.

Lors du Congrès du UK Trades Union Congress  qui a eu lieu à Brighton le 14 septembre dernier, Kathy Wallis, présidente de la National

Le syndicat de l’éducation finlandais OAJ, regroupant plus de 120 000 membres et représentant près de 95 % des enseignants du pays, a récemment lancé une publication sur l’intégration des réfugiés et de migrants au sein des systèmes d’éducation, intitulée Kotoutumiskompassi (Trad. : Orientation pour l’intégration). L’IE/CSEE a demandé à Mme Päivi Lyhykäinen, Conseillère spéciale de l’OAJ pour

Le syndicat NUT (Angleterre et Pays de Galles) a répondu à l'enquête parlementaire "Bienvenue aux réfugiés? Les expériences de nouveaux réfugiés au Royaume-Uni" lancée en Juillet 2016. Dans sa réponse, le NUT demande:

  • La reconnaissance du rôle de première ligne joué par les écoles primaires et secondaires dans l'accueil des réfugiés admis au Royaume-Uni;
  • que les enseignants puissent avoir les

A l’occasion de son congrès national autour du slogan « Un pour tous – Une école inclusive en faveur de la démocratie », le syndicat de l’éducation allemand Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft s’est tout particulièrement penché sur la relation qui unit intégration et démocratie.

Organisé fin septembre à l’Université de Francfort par le Gewerkschaft Erziehung und Wissenschaft (GEW), un

Le 20 Juin, les confédérations syndicales italiennes CGIL, CISL et UIL ont uni leurs forces pour pointer du doigt la situation préoccupante des mineur(e)s non accompagné(e)s en Italie et en Europe. Investir dans des services publics de qualité, notamment à travers la formation de professionnel(le)s qualifié(e)s, est essentiel afin d’offrir à ces enfants l'assistance dont ils/elles ont besoin.